Laisser entrer le coton biologique dans sa garde-robe n’est pas anodin. De plus en plus d’acheteurs décident de se tourner vers du coton plus respectueux de leur peau, de la santé des agriculteurs mais aussi moins nocif pour l’environnement. Si faire le choix du coton bio certifié est un engagement éthique, il n’en reste pas moins un investissement non négligeable à réfléchir : il serait dommage d’acquérir de la contrefaçon ou de mal entretenir ses produits en coton.

Tout ce qu'il faut savoir sur le coton biologique

Le coton : une culture historique

Le coton, véritable star des dressing, est issu du cotonnier et se récolte dans des champs de façon mécanique, essentiellement aux Etats-Unis, dans la Communauté des Etats Indépendants, en Chine, en Inde ainsi qu’en Egypte. Une fois cueilli, son prix est fixé par le marché, puis on le traite plusieurs fois : les graines et les fibres sont séparées, le coton est débarrassé de ses impuretés puis filé et enfin revendu sous forme de tissu, parcourant ainsi des milliers de kilomètres. Cet “or blanc” représente à lui seul 40% des textiles mondiaux, soient des enjeux énormes tant pour l’économie que pour l’environnement.
En effet, le coton n’est pas le matériau le plus écologique : derrière sa jolie fleur se cache une plante gourmande en eau et en engrais, mais néanmoins résistante au temps, très absorbante et isolante : c’est pourquoi le coton éthique séduit de plus en plus de consommateurs voulant conserver les atouts du coton tout en protégeant la planète.

Les avantages du coton biologique certifié

Produit en respectant les normes de l’agriculture biologique, le coton biologique présente de nombreux avantages : non seulement il pollue peu, en bannissant les pesticides et les insecticides chimiques, mais sa culture nécessite également deux fois moins d’eau que le coton traditionnel. En plus de protéger les sols et d’économiser de l’eau, le coton biologique respecte la santé des agriculteurs en ne les exposant pas à des produits nocifs. Enfin, il est hypoallergénique et assure à la peau un séchage tout en douceur : ainsi, nos peignoirs éthiques sont idéaux même pour les enfants ! Fabriqués en Europe, ils vous offriront un moment cocooning pour un impact carbone moindre.
Pour vous assurer que votre produit est réellement fait à base de coton biologique, vous pouvez vous aider de la norme internationale GOTS qui assure une transparence totale aux consommateurs en leur proposant des textiles “biologiques” ( composés à 95% de fibres biologiques) ou “composés de fibres biologiques” (à 70% minimum.) D’autres normes nationales comme FAIR FOR LIFE, COSMOS, JAS, ERTS, ECOSOIN existent également.

Reconnaître le vrai coton

Gare à la contrefaçon : le coton séduit. Certains vendeurs n’hésitent alors pas à proposer des produits au prix fort qui n’en contiennent que peu, voir pas du tout ! Pour ne pas vous faire duper, vous pouvez retirer un fil puis le brûler. Si celui-ci se consume entièrement sans fumée ni odeur, il s’agit bien de coton.

Comment bien entretenir son coton biologique

Une fois le pas du coton biologique franchi, mieux vaut l’entretenir correctement. Qu’il s’agisse de disques démaquillantes lavables, de pantalons ou encore de peignoirs comme le propose le site Peignoirs.fr, les produits en coton requièrent un lavage particulier et soigneux. Pour leur assurer une durabilité maximale et conserver la douceur du matériau, il faut d’abord se fier aux étiquettes : la plupart préconisent un lavage à 40° C maximum pour les vêtements, voire à 60 ou 90° C pour le linge de maison. Plus le coton est coloré, moins il supporte les hautes températures. Pour ne pas abimer son coton, il faut aussi éviter le chlore et le sèche-linge, trop agressifs, et privilégier des produits doux ainsi qu’un séchage à plat ou sur fil qui ne déforment pas le textile.

Enfin, chaque type de coton (enduit, huilé, waxé ciré…) a ses propres exigences.
Le coton biologique, lui, nécessite un lavage doux à 40°C, un repassage léger et un séchage à l’air libre.

Conclusion : le coton biologique, un matériau d’avenir délicat

Choisir des textiles en coton, c’est donc s’assurer un confort inégalé et une durabilité pour une large gamme de produits. Seulement, les enjeux environnementaux actuels nous poussent de plus en plus à questionner nos modes de consommation : le coton certifié biologique apparaît donc comme LE compromis entre écologie et bien-être, à condition toutefois d’en prendre soin ! Pour une douceur infinie, sans compromis, retrouvez nos peignoirs bio adaptés à toute la famille.